L’HISTORIQUE

Le Centre des Femmes de Rosemont existe depuis 1983, ce projet nait grâce à une dizaine de pionnières qui se réunissent afin de mettre en œuvre leur objectif commun; apporter du soutien aux femmes et briser leur isolement.  L’autonomie des femmes et la prise en charge de soi sont déjà, à cette époque, des valeurs prioritaires.  Pour commencer, un service d’accueil, de référence, d'écoute et de soutien est offert.  Un centre de documentation est mis sur pied, fournissant ainsi une source d’information pertinente sur divers sujets d'intérêts concernant la condition féminine.  Nous devenons alors officiellement une corporation à but non lucratif; le Carrefour des Femmes de Rosemont.  À la fin de cette première année d'existence, nous vivions au sous-sol du CLSC et nous avions desservi plus de 200 femmes.

De 1985 à 1987, nous adhérons à deux groupes importants afin d’étendre nos actions et améliorer nos services; l’R (le Regroupement des Centres de Femmes du Québec) et le COVIQ (Comité d’Organisation de Vie du Quartier).

Les diminutions de budget au début des années 1990 menacent notre fermeture.  Par contre, grâce à un battage publicitaire orchestré par des intervenantes des centres de femmes du Québec, nous nous en sortons indemnes et recevons même de nouvelles ressources financières afin de continuer notre périple.  Suite à cette subvention, nous sommes heureuses d’engager notre première travailleuse permanente à temps partiel.

Nous entreprenons ensuite, en 1994, une phase de réorganisation et de consultation à partir de nos acquis; des travailleuses sont engagées, les règlements généraux sont mis à jour.  Nous cherchons constamment à améliorer le fonctionnement de notre Centre.

L’année 2000; nous nous alignons vers une année trépidante et motivante avec l’organisation de la célèbre Marche mondiale des Femmes.  Les centres de femmes du Québec travaillent d’arrache-pied afin d’organiser des activités pour cette occasion spéciale.  Les activités sont autant locales qu’à grande échelle; certaines d’entre nous partent même de Rosemont jusqu’à New York.

En 2003, nous adoptons une nouvelle image pour nos 20 années d’ouverture et de services ; tout est modifié : logo, dépliant, journal, programmation.  Nous couronnons le tout en 2006 lors de notre déménagement dans nos nouveaux locaux.  Désormais, nous sommes situées au 5350, rue Lafond où une équipe du tonnerre organise les activités, les sorties et les cours.  Nous avons même fêté notre 25e anniversaire qui avait lieu le 26 avril 2008.

Alors, comme vous voyez nous ne chômons pas au Centre de Femmes de Rosemont. Il ne nous reste qu'à souhaiter que notre Centre vive encore longtemps afin de vous accompagner dans les différentes étapes de votre vie !   

NOTRE MISSION

La mission principale du Centre des femmes de Rosemont est d’offrir aux femmes un lieu d’appartenance, un milieu de vie accueillant, un réseau d’éducation et d’action afin d’améliorer leurs conditions de vie et de favoriser leur autonomie. 

Nous désirons offrir aux femmes un endroit où la tolérance, la diversité et l'inclusion sont présentes; un endroit favorable au développement de soi pour ainsi stimuler l'entraide et la solidarité entre les femmes.  Le Centre offre aux participantes un lieu où elles peuvent se retrouver pour apprendre, échanger, créer, se divertir et établir des liens significatifs.

Nous nous engageons à agir dans le respect de toutes les femmes, quel que soit leur âge, leur état civil, leur origine ou leur orientation sexuelle.

 

NOS MANDATS

Le Centre a trois mandats : Les services, les activités éducatives et l'action collective.


Les services

En savoir plus (lien vers les services)

Les activités éducatives

En savoir plus (lien vers les activités éducatives)

L’action collective

En savoir plus (lien vers Action collective)


Les services et les activités éducatives offerts par le CFR visent l’amélioration de la condition de vie des femmes, mais surtout le développement de leur propre potentiel à l’améliorer elles-mêmes.  Ces activités permettent aussi aux femmes d’augmenter leur estime d’elles-mêmes, leur capacité de s’affirmer et donc, leur capacité à exprimer davantage leurs besoins.  De plus, elles favorisent la mise en commun et la valorisation des connaissances et expériences que les femmes tirent de leur vécu.

Les actions collectives, quant à elles, permettent aux femmes de jouer un rôle actif dans les transformations sociales qui l’entourent et ainsi d'atteindre les objectifs d'autonomie au plan individuel et collectif.  Ils permettent aussi aux participantes d'être actives dans la communauté en tant que citoyennes critiques, revendicatrices et solidaires.  

Le Centre :